Comme dans Moonrise Kigdom de Wes Anderson, les protagonistes sont confrontés à leurs amours d’enfance. Seulement, il ne sagit plus d’une joyeuse histoire « scout ». Mais d’un récit initiatique grave, qui va remettre de l’ordre dans les sentiments de chacun. Parents, enfants, redresseurs de torts, et… très méchants.

mud_1